Quantcast
Retour Conseils GCR

Réclamation : 5 raisons d’être proactif

Être dans les affaires demande des connaissances et du savoir-faire. C’est d’autant plus vrai en construction, car acquérir une habitation neuve est pour la plupart des gens le plus grand investissement d’une vie. Les attentes peuvent donc être élevées dans bien des cas !

En effet, les consommateurs souhaitent habiter une habitation neuve sans tracas. Toutefois, il peut arriver, et ce, pour toutes sortes de raisons, qu’une problématique survienne et qu’un consommateur enclenche des démarches pour ouvrir un dossier de réclamation chez GCR. Voici donc 5 raisons pour un entrepreneur d’être proactif dans une telle éventualité.

1) Ne pas avoir à gérer les aléas d’une réclamation

Le processus de réclamation de GCR est établi par le Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs, un règlement législatif rattaché à la Loi sur le bâtiment. Il comprend plusieurs étapes et délais qui peuvent être évités si vous prenez les devants dès la dénonciation faite par le consommateur. En effet, un entrepreneur a 15 jours suivant l’envoi de la dénonciation pour intervenir et régler le problème avant qu’un dossier de réclamation soit ouvert en bonne et due forme.

Bien entendu, dans certaines situations, il se peut que votre intervention n’ait pas été à la satisfaction du consommateur et que le processus suive malgré tout son cours. Reste qu’en agissant en amont dès le début du processus, vous mettez toutes les chances de votre côté afin de régler le dossier à la satisfaction de tous.

2) Maintenir une bonne réputation

Lorsque les consommateurs sont à la recherche d’un entrepreneur, ceux-ci peuvent demander des références et consulter le Web (sites et réseaux sociaux de constructeurs, avis de consommateurs, etc.). Le bon vieux bouche-à-oreille est aussi toujours d’actualité. Un entrepreneur préconisant un climat de collaboration et favorisant la proactivité lorsqu’un problème survient maintiendra non seulement de bonnes relations avec ses clients actuels, mais ceux-ci n’auront aucune hésitation à diriger vers eux des clients potentiels. Ainsi, vous vous assurez que votre entreprise continue de jouir d’une bonne réputation.

3) Pas de réclamation inscrite au Répertoire de GCR

En 2020, GCR a mis en ligne le Répertoire des entreprises accréditées chez GCR afin d’aider les consommateurs à faire un choix éclairé quant à l’entrepreneur qui construira leur habitation neuve. Le Répertoire comprend pour chaque entreprise accréditée une foule d’informations pertinentes, dont le nombre de réclamations reconnues par GCR. Reconnue ? Les dossiers possédant au minimum un point reconnu sont considérés comme « réclamation reconnue » et sont comptabilisés au Répertoire.

En réglant la problématique dès le départ, vous vous assurez que la situation ne se rend pas jusqu’en réclamation. Et qui dit « pas de réclamation » dit « pas de réclamation reconnue » à votre fiche au Répertoire.

4) Conserver une bonne cote chez GCR

Comme vous le savez, les entrepreneurs accrédités ont tous une Cote Qualité GCR. Le calcul de cette cote, réévaluée sur une base annuelle, comprend entre autres la cote de satisfaction, cette dernière prenant en considération le nombre de réclamations reconnues comparativement au nombre d’enregistrements d’unités résidentielles ainsi que le nombre de fois qu’un entrepreneur n’a pas respecté des décisions rendues en conciliation par GCR, ayant par conséquent occasionné la prise en charge des travaux par GCR.

En prenant les moyens de limiter les réclamations reconnues à votre dossier ou pire, de ne pas respecter les décisions rendues en conciliation, vous vous assurez de conserver une bonne cote chez GCR (voire, l’améliorer lors de votre renouvellement annuel). Il faut savoir que la tarification des unités résidentielles et le cautionnement exigé par GCR sont moindres pour une entreprise ayant, par exemple, une Cote Qualité GCR AA que pour une autre ayant une cote D.

5) Pour qu’un problème ne s’aggrave pas avec le temps

Prendre les devants rapidement lorsqu’une problématique apparaît a aussi l’avantage que celle-ci ne s’aggrave pas avec le temps, puisque vous aurez agi au bon moment en le corrigeant ! Il faut garder en tête qu’un petit problème anodin pourrait devenir, au fil du temps, un gros problème complexe et coûteux à réparer.

Comme le dit le proverbe : mieux vaut prévenir que guérir ! Et ça vaut aussi dans le domaine de la construction.

Visionnez cette vidéo pour en savoir plus!

@ Copyright 2024 - Garantie Construction Résidentielle