Quantcast
Retour Conseils GCR

Arrivée du printemps : c’est le moment de vérifier l’état de votre propriété

L’arrivée du printemps signifie qu’il est temps de vérifier l’état de votre propriété. Pourquoi ? Parce que celle-ci a subi les aléas de la saison hivernale et il se pourrait qu’elle ait pu être quelque peu malmenée. Nous tenons à vous donner de judicieux conseils afin que vous puissiez vérifier son état. Ainsi, si jamais vous découvrez un problème, vous pourrez alors prendre les mesures appropriées pour y remédier.

Regarder l’enveloppe extérieure

En général, avec les hivers typiquement québécois, les bâtiments peuvent avoir été mis à rude épreuve. Nous vous recommandons donc d’inspecter visuellement l’état de votre toiture. Le fait que des bardeaux ont ondulé, se sont dégradés ou bien même détachés peut signifier que la toiture a subi des dommages et qu’elle risque de ne plus être étanche.

De plus, nous vous proposons d’aller inspecter l’intérieur de l’entretoit. Vous devrez alors vous assurer que l’isolant y est bien sec, qu’il n’y a pas de traces de condensation et qu’il n’y a pas de traces d’infiltration entre le toit et l’entretoit.

Vous devriez aussi jeter un coup d’œil au revêtement extérieur de votre habitation en vous attardant notamment à la présence de fissures anormales ou de signes d’infiltration d’eau sur les murs. Vous devriez également vérifier que les joints de calfeutrage des portes et fenêtres ne se sont pas détériorés.

La partie visible de la fondation de votre maison devrait elle aussi être vérifiée afin de vous assurer qu’il n’y a pas de fissures inhabituelles et profondes qui sont apparues depuis l’automne dernier.

Les gouttières doivent pouvoir faire leur travail !

Pendant la période hivernale, les gouttières sont souvent bouchées par l’accumulation de neige et de glace, ce qui peut les endommager. Nous vous conseillons de vous assurer que les gouttières ne sont pas abîmées ou et qu’elles sont correctement raccordées. Vous devrez aussi porter attention à ce que les gouttières ne soient pas bloquées par la présence de débris ou de feuilles mortes non retirées l’automne dernier. Elles doivent pouvoir faire leur travail lors de jours de pluie !

Des signes avant-coureurs que le drain français ne fonctionne pas

Le drain français permet d’évacuer l’accumulation d’eau dans la partie inférieure des fondations d’une habitation et du sol environnant. S’il ne fonctionne pas correctement, vous courrez le risque que de l’eau s’infiltre dans votre sous-sol !

Quels sont les signes d’un mauvais fonctionnement du drain français ? Un taux constant d’humidité anormalement élevé au sous-sol, l’apparition de suintement sur la dalle de béton et la présence de cernes blancs au bas des murs devraient vous mettre la puce à l’oreille !

Le sol remblayé peut avoir subi du tassement normal au périmètre du bâtiment. L’ajout de terre peut alors facilement rectifier les pentes afin de s’assurer d’éloigner les eaux de surface loin des fondations.

Vérifier le système de climatisation

L’arrivée du printemps est le moment idéal pour vérifier l’état de votre système de climatisation, de la thermopompe et de la sortie d’air de la sécheuse. Vérifiez aussi que les filtres de tout appareil (fournaise, système à air pulsé, ventilation, etc.) soient propres. Au besoin, il faudra les nettoyer ou les changer.

 

L’avertisseur de fumée : priorité !

Avec l’arrivée du printemps et le changement d’heure, il est également bon de s’assurer que vos avertisseurs de fumée fonctionnent correctement : il en va de votre sécurité ainsi que celle des autres occupants !

Finalement, nous vous rappelons l’importance de prendre les mesures nécessaires afin d’assurer votre sécurité si vous décidez de faire vous-même l’inspection de votre propriété. Sachez qu’il est possible de faire affaire avec des professionnels pour effectuer une inspection et pour réaliser des travaux correctifs, le cas échéant.

@ Copyright 2022 - Garantie Construction Résidentielle