Retour Entrepreneur

Qualité du béton

Voici les détails des exigences de GCR relatives au contrôle de la qualité du béton et du granulat dans la construction de maisons et de condos neufs pour l’ensemble du Québec. GCR souhaite ainsi prévenir la présence de pyrrhotite dans les fondations, les dalles et les autres ouvrages de béton.

Les entrepreneurs accrédités à GCR, doivent absolument respecter les exigences suivantes :

Béton prêt à l’emploi

Pour le béton préparé par un fournisseur, commander le mélange (ciment et granulat1) d’un producteur qui détient un certificat de conformité du Bureau de normalisation du Québec (BNQ), selon le protocole de certification BNQ 2621-905:2012 couvrant les exigences des normes CSA A23.1:2009 et CSA A23.2 faisant partie du processus de contrôle de qualité de l’industrie.

Béton préparé sur place
Pour le béton préparé sur place, utiliser des granulats provenant d’une carrière dont la pierre destinée au béton est reconnue par un géologue et testée en laboratoire en vertu d’un protocole de caractérisation des carrières.

Remblai sous dalle
Pour le remblai sous dalle, utiliser une pierre concassée certifiée DB (Dalle de Béton). (BNQ 2560-500)

Bons de livraison
Conserver les originaux de tous les bons de livraison: béton fourni par un producteur, pierre concassée destinée à la fabrication de béton en chantier ou utilisée comme remblai sous dalle de béton. L’adresse de livraison devra y être inscrite, car ultérieurement GCR peut demander de lui fournir ces documents aux fins de contrôle des matériaux employés. Les bons de livraison doivent mentionner les éléments suivants : l’adresse de livraison, la provenance du béton ou du granulat, la certification BNQ ou DB (Dalle de Béton), l’heure à laquelle le béton a été mis dans le camion, l’heure de livraison du béton et les caractéristiques du béton livré qui doivent être conformes aux exigences des codes et normes de construction applicables et être signés par le mandataire dûment autorisé.

Mise en place du béton
Pour la mise en place du béton, il est strictement interdit d’ajouter de l’eau dans le matériau au-delà des exigences de la norme (CSA A23.1 et BNQ 2621-905 : 2012), ce qui réduit la performance du béton et qui occasionne de la fissuration ainsi que sa dégradation prématurée. Il est recommandé d’utiliser un adjuvant (superplastifiant) pour augmenter la maniabilité du béton et faciliter la mise en place du béton. L’usage de pompe à béton permet une mise en place plus uniforme que la coulée par gravité. (CSA A23.1,CCQ)

Tests aléatoires et expertises
GCR peut effectuer des contrôles de qualité à tout moment et exiger l’avis d’experts, tant pour des essais en chantier qu’en laboratoire, aux fins d’analyse du béton et des granulats utilisés lors de la coulée dans la construction des fondations ou autres ouvrages de béton.

Entrée en vigueur
Enfin, ces mesures sont déjà en vigueur pour les construction des régions administratives de la Mauricie, du Centre-du-Québec et des Hautes-Laurentides (MRC Antoine-Labelle). Pour les autres régions du Québec, ces exigences seront effectives à partir du 1er septembre 2015.

1 Granulat : ensemble de grains de minéraux entrant dans la composition du béton comme le sable, le gravier et les cailloux.

Annexe 1

Exemple de protocole de caractérisation des carrières pour le béton produit sur place

SUIVIS ET CONTRÔLES DES LABORATOIRES D’ESSAIS :
Plusieurs firmes et laboratoires spécialisés en contrôle géologique analysent les teneurs en soufre des granulats en se référant à la norme européenne qui est plus sévère que celles du Québec et du Canada. (AFNOR, Norme NF EN 12620, Granulats pour béton, août 2006).

Le rapport produit par le laboratoire indépendant mandaté doit comprendre tous les éléments suivants :
• Une visite par un géologue de la carrière/sablière;
• L’inspection des faciès d’exploitation pour l’année en cours;
• La cueillette par un géologue d’échantillons représentatifs de la ou des réserve(s) de granulats à béton;
• L’analyse pétrographique complète, de même que l’analyse en lames minces;
• L’étude des différents pourcentages de pyrite et pyrrhotite;
• La teneur totale en soufre;
• La certification que le granulat est de qualité DB (Dalle de Béton);
• Un rapport synthèse des 6 éléments ci-haut mentionnés, signé par un géologue.
Note; Le granulat destiné au remblai sous dalle devra aussi être certifié DB (Dalle de Béton).
Exemple d’échantillonnage auprès d’un fournisseur de granulats : À partir de deux piles de réserves; on procède à une visite et un échantillonnage périodique (. Selon la nature des granulats et le volume de production des producteurs relevés, certains peuvent nécessiter moins d’analyse de suivi selon les teneurs en soufre. 

Annexe 2

Caractérisation du béton frais et durci

Éléments du béton Résistance à la compression à 28 jours (MPa) Rapport eau/liant  Grosseur nominale maximale du gros granulat3 (mm) Présence ou non d’air entraîné
Semelles des fondations  20 (1) 0,70  20 Sans air entraîné
Murs et
fondations
 20 (1) 0,70 20 Avec air entraîné(4)
4 à 7 %
Dalles de sous-sol (intérieures) 25 (1) 0,65 20 Sans air entraîné
Dalles de garage (intérieures et extérieures) 32 (2) 0,45 20 Avec air entraîné
5 à 8 %
Balcons, escaliers et galeries 32 (2) 0,45 20 Avec air entraîné
5 à 8 %
Terrasses extérieures et bords de piscine 30 (2) 0,50 20 Avec air entraîné
5 à 8 %
Murs dans le coffrage isolant 25 (1) 0,60 14 Avec ou sans air entraîné
  1. Valeurs provenant de la pratique courante
  2. Valeurs provenant de la norme CSA A 23.1 (référence 7-5)
  3. La grosseur nominale maximale du granulat est généralement de 20 mm, mais la dimension peut être diminuée pour mettre l’usage de pompes de petit diamètre et pour la mise en place dans des éléments minces.
  4. Contrairement aux semelles situées sous la ligne de gel, le béton destiné aux murs de fondation doit contenir un certain volume d’air entraîné pour assurer sa résistance aux cycles gel/dégel
@ Copyright 2017 - Garantie Construction Résidentielle