Pyrrhotite : La GCR dévoile ses exigences relatives au contrôle de la qualité du béton et du granulat

Trois-Rivières, le 12 mars 2015 – La Garantie de construction résidentielle (GCR) a dévoilé, à Trois-Rivières, ses exigences relatives au contrôle de la qualité du béton et du granulat dans la construction de maisons et de condos neufs pour l’ensemble du Québec. La GCR souhaite ainsi prévenir la présence de pyrrhotite dans les fondations, les dalles et les autres ouvrages de béton.

Le nouvel administrateur du plan de garantie prend très au sérieux les enjeux reliés à la pyrrhotite. « Nous sommes très sensibles à cette problématique et nous prenons les moyens nécessaires pour que des évènements comme ceux qu’ont connus les Trifluviens ne se reproduisent plus. Avec ces exigences, nous souhaitons rassurer tous les acheteurs de nouvelles résidences au Québec », soutient la présidente-directrice générale de la GCR, Madame Gina Gaudreault.

Dans le but d’assurer la qualité des produits du béton utilisés sur les chantiers de construction, l’organisme a prévu des mécanismes stricts, auxquels devront se soumettre les entrepreneurs accrédités par la GCR. « À tout moment, nous pourrons effectuer des contrôles de qualité et exiger l’avis d’experts pour des tests, tant en chantier qu’en laboratoire. Nous porterons une attention particulière aux régions de la Mauricie, du Centre-du-Québec et des Hautes-Laurentides », mentionne la présidente-directrice générale de la GCR.

Les entrepreneurs accrédités à la GCR, devront absolument respecter les exigences suivantes :

  • Pour le béton préparé par un fournisseur, commander le mélange (ciment et agrégats1) d’un producteur qui détient un certificat de conformité du BNQ;
  • Pour le béton préparé sur place, utiliser des granulats provenant d’une carrière dont la pierre destinée au béton est reconnue par un géologue et testée en laboratoire en vertu d’un protocole de caractérisation des carrières;
  • Pour le remblai sous dalle, utiliser une pierre concassée certifiée DB (Dalle deBéton). (BNQ 2560-500);
  • Conserver les originaux de tous les bons de livraison selon les spécifications demandées par la GCR;
  • Pour la mise en place du béton, il est fortement déconseillé strictement interdit d’ajouter de l’eau dans le matériau au-delà des exigences de la norme; (CSA A23.1 et BNQ 2621-905 : 2012)
  • La GCR pourra aussi exiger à tout moment l’avis d’experts, tant pour des essais en chantier qu’en laboratoire.

Grâce à la mise en place de ces mesures, la GCR souhaite inciter les entrepreneurs à choisir les meilleurs produits sur le marché. « Nous voulons que les entrepreneurs s’approvisionnent auprès de producteurs certifiés et qu’ils choisissent des produits testés et éprouvés en laboratoire, précise Mme Gaudreault. Rehausser la qualité des produits utilisés sur les chantiers au Québec constitue, à notre avis, le meilleur moyen de prévenir la présence de la pyrrhotite dans la construction des fondations ou des autres ouvrages de béton ».

Le président de la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP), Monsieur Yvon Boivin, s’est dit soulagé par la teneur des exigences mises en place par la GCR. « Je trouve très rassurant de constater que le nouveau plan de garantie prend des moyens à la fois concrets et préventifs visant à éviter la répétition d’une pareille catastrophe », reconnait M. Boivin.

Pour sa part, Monsieur Luc Bédard, directeur général de l’Association Béton Québec (ABQ), a tenu à souligner le travail de la GCR. « En obligeant les entrepreneurs à s’approvisionner auprès d’usines détenant un certificat de conformité du Bureau de normalisation du Québec (BNQ), la GCR démontre beaucoup de sérieux dans ses démarches. Les exigences prescrites par cette dernière sont conformes aux critères de l’industrie et ce sont les consommateurs qui en seront les premiers bénéficiaires », souligne-t-il.

Finalement, il est à noter que la GCR est présente, du 12 au 15 mars, à l’Expo-Habitat Mauricie pour répondre aux questions des visiteurs.

– 30 –

 À propos de la GCR

Autorisée officiellement par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), la GCR, un organisme à but non lucratif dont le siège social est situé à Montréal, a pour mandat d’administrer le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs pour l’ensemble du territoire québécois. Sa mission est de protéger les intérêts des acheteurs de maisons et de copropriétés neuves, de réduire les cas de réclamations en misant sur l’amélioration de la qualité des bâtiments et d’assurer une saine gestion des risques associés aux couvertures offertes. Son conseil d’administration est composé des différentes parties prenantes provenant de l’industrie de la construction. Il regroupe notamment des professionnels de l’ingénierie, de l’architecture et du droit ainsi que des représentants d’organismes gouvernementaux et d’associations de consommateurs et d’entrepreneurs en construction.

Renseignements GCR :

Guillaume Houle, agent de communication

Téléphone (bureau) : 514 657-2333, poste 130

Adresse de courrier électronique : guillaumehoule@garantiegcr.com

 

Exigences de la GCR

Les entrepreneurs accrédités à la GCR, devront absolument respecter les exigences suivantes :

Béton prêt à l’emploi

Pour le béton préparé par un fournisseur, commander le mélange (ciment et agrégat1) d’un producteur qui détient un certificat de conformité du Bureau de normalisation du Québec (BNQ), selon le protocole de certification BNQ 2621-905:2012 couvrant les exigences des normes CSA A23.1:2009 et CSA A23.2 faisant partie du processus de contrôle de qualité de l’industrie.

Béton préparé sur place

Pour le béton préparé sur place, utiliser des granulats provenant d’une carrière dont la pierre destinée au béton est reconnue par un géologue et testée en laboratoire en vertu d’un protocole de caractérisation des carrières.

Remblai sous dalle

Pour le remblai sous dalle, utiliser une pierre concassée certifiée DB (Dalle de Béton). (BNQ 2560-500)

Bons de livraison

Conserver les originaux de tous les bons de livraison: béton fourni par un producteur, pierre concassée destinée à la fabrication de béton en chantier ou utilisée comme remblai sous dalle de béton. L’adresse de livraison devra y être inscrite, car ultérieurement la GCR peut demander de lui fournir ces documents aux fins de contrôle des matériaux employés. Les bons de livraison doivent mentionner les éléments suivants : l’adresse de livraison, la provenance du béton ou du granulat, la certification BNQ ou DB (Dalle de Béton), l’heure à laquelle le béton a été mis dans le camion, l’heure de livraison du béton et les caractéristiques du béton livré qui doivent être conformes aux exigences des codes et normes de construction applicables et être signées par le mandataire dûment autorisé.

Mise en place du béton

Pour la mise en place du béton, il est fortement déconseillé strictement interdit d’ajouter de l’eau dans le matériau au-delà des exigences de la norme (CSA A23.1 et BNQ 2621-905 : 2012), ce qui réduit la performance du béton et qui occasionne de la fissuration ainsi que sa dégradation prématurée. Il est recommandé d’utiliser un adjuvant (superplastifiant) pour augmenter la maniabilité du béton et faciliter la mise en place du béton. L’usage de pompe à béton permet une mise en place plus uniforme que la coulée par gravité. (CSA A23.1,CCQ).

Tests aléatoires et expertises

Enfin, la GCR peut effectuer des contrôles de qualité à tout moment et exiger l’avis d’experts, tant pour des essais en chantier qu’en laboratoire, aux fins d’analyse du béton et des granulats utilisés lors de la coulée dans la construction des fondations ou autres ouvrages de béton.

Pour des renseignements supplémentaires, n’hésitez pas à communiquer avec la GCR.

Téléphone : 514 657-2333  ou 1 855 657-2333

Adresse de courrier électronique : inspection@garantiegcr.com

 

 

1 Agrégats: ensemble de grains de minéraux entrant dans la composition du béton comme le sable, le gravier et les cailloux.